la guerre des anges


les humains, les anges et le démons se battent jusqu'à la mort...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Cour

Aller en bas 
AuteurMessage
Amalya
Élu
Élu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 28
Localisation : À quelque part !
Rang : Princesse des anges
Amour : se rebeller
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: La Cour   Sam 27 Fév - 11:40

Dehors, la journée s'annonçait belle, ensoleillée et sans bavure. Le vent était doux et charriait les bonnes odeur des cuisines du palais d'Angelium vers les lève-tôt. Pour les sentinelles poster sur les tourelles jours et nuits, il n'y avaient aucun ennemis en vu. Une journée sans nuages et de fraîcheur en perspective. Les récoltes des fruits d'ambroisie allaient bon train et le blé céleste bougeaient allègrement au bon gré du vent satiné. Bref, tout allait pour le mieux. La matinée venait à peine de commencer. La rosée maculait tout le royaume encore et les animaux s'en abreuvaient avec la tranquillité qui leurs est à parti. Tout était silencieux et rien à part le chant des oiseaux venait troubler se havre de paix. Lentement le soleil entamait sa course dans le ciel d'un beau lilas bleuté. Doucement, Angelium se levait.

Dans la cour de sable blanc et fin, l'on entendait les pégases et les licornes hénirent, ponctuer par de petits cris guerrier en intervalle avec des coups porter contre du bois solide. Petite, rapide et brusque pour le pauvre mannequin, l'ange fracassait son arme adapter à sa grandeur contre son bois dur. Ses coups étaient précis, d'une vertigineuse rapidité et porter à une force incroyable. Elle ne se battait pas, elle voulait en faire de la pâté bien molle !

Martyrisé depuis l'aurore, le pauvre mannequin de bois ne résista pas très longtemps aux assauts répété de la petite princesse. Il ne restait qu'un tronc et une tête à moitié arracher au pantin de bois. En sueur, les paumes moites, le souffle accéléré et les bras douloureux, Amalya s'arrêta finalement. Son regard bleu acier fixait sa victime avec une hargne encore violente.

Pour échappée à la vérité, la princesse s'était imaginer durant tout le moment que dura le combat que s'était un démons, un ennemi assez redoutable pour la forcer à se battre avec toute son entrain. Mais c'était tout autre. Enfaite, elle y avait mit tout son sentiment de frustration lier à sa solitude. Vidée de son énergie turbulente pendant un moment, elle leva péniblement le bras et le mannequin s'embrassa.

Sa magie était rudimentaire. Le feu, la téléportation et la protection via l'élément air, voilà tout se qu'elle maîtrisait pour le moment. S'essuyant avec une serviette poser près du banc, se décrassant une peu, elle se dirigea en marchant vers les murs du palais, se disant qu'une promenade dans les bois de Terra lui apporterai sérénité. Elle adorait les arbres de Terra. Leurs couleurs et texture étaient tellement plus agréable que ceux cristallisé et nu d'Angelium.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesanges.positifforum.com
Kaëran
Ange
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Mal prit -.-
Rang : Nounou d'Amalya
Amour : --
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: La Cour   Lun 1 Mar - 15:00

Une nouvelle journée commençait, douce et pour le moins apaisante. Le vent soufflait doucement, faisant danser le feuillage des arbres ainsi que les herbes. Le ciel commençait à à s'éveiller sur Angelium, tout comme ses habitants.

De bon matin, l'ange vaquait à ses occupations habituelles : surveiller, surveiller et encore surveiller. On lui avait confié la lourde tâche de protéger la fille du roi des anges. Bien qu'elle semblait sympathique, la princesse avait ce tempérament rebelle qui ne lui facilitait pas du tout la vie.

Avec le temps Kaëran avait apprit à êtres des plus vigilent car la fille du roi ne semblait pas être réellement consciente du danger qui pouvait peser sur elle vu son jeune âge. Si oui, elle s'en fichait peut-être... qui sait ?

Alors qu'Amalya se défoulait sur ce pauvre mannequin de bois, lui surveillait en hauteur, perché sur la toiture d'un pignon. Cet air pure et frais avait un effet ravigorant et relaxant de bon matin. L'ange laissa donc le vent caresser la peau de son visage jusqu'à ce qu'un odeur de fumée lui picote les narines. Son regard grisâtre se dirigea vers le bas de la cours : Amalya quittait les lieux.

Aussitôt, l'ange se laissa tomber en bas et n'ouvrit ses ailes majestueuses que lorsqu'il se retrouva à un mètre environ du sol afin d'amortir sa descente. Quelques plumes se détachèrent, volant dans les airs.

Ayant l'habitude de la discrétion, Kaëran surveillait la princesse sans pour autant lui coller aux talons 24hrs sur 24 et 7 jours sur 7. Il laissa donc une certaine distance entre eux afin qu'elle ne se sente nullement envahit. Il se mettait quelque peu dans sa peau et franchement, quelqu'un en permanence dans sa bulle, n'était-ce pas agressant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hesperae.keuf.net/index.htm
Amalya
Élu
Élu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 237
Age : 28
Localisation : À quelque part !
Rang : Princesse des anges
Amour : se rebeller
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: La Cour   Lun 1 Mar - 15:57

Tandis qu'elle s'apprêtait à partir, Amalya senti la présence de son gardien, non loin derrière elle. Déçue, elle soupira. Bon tanpis pour la sérénité seule sur Terra avec se guignol qui la suivait partout... Sauf quand elle s'échappait de sa vigilance ! Fessant mine de rien, elle dépassa les portes du palais en marbre blanc veinés d'or et continua hors des murailles qu'elle haïssait tant. Les plaines à perte de vu s'offrait à son horizon. Son regard fouetta les plaines et le petit village plus loin en silence. Fessant comme si elle choisissait une direction au hasard, elle avança.

Elle profita également de la marche pour se calmer les nerfs. Amalya ressentait encore le besoin de frapper quelque chose et fort. Même fatiguée, rien ne tarissait son envi. Lentement mais surement, elle reprenait de la vigueur et son énergie turbulente reprenait du poil de la bête. Plus que jamais son envie de sortir d'Angelium la rongeait. De l'action ! Elle voulait de l'action !

Dépliant ses petits bras quelque peu douloureux après sont dur entrainement du matin, Amalya souriait. Elle pensait à la tête que sa nounou ailé ferrait si elle disparaîsait de son champs de vision pendant un long moment. Son père serait tellement en colère contre lui qu'on lui laisserait la paix ! Satisfaite de cette idée, elle la mise en action.

Dépliant délicatement ses énormes ailes dorée, Amalya se craqua les jointures et se mise à courir, histoire de l'épuiser un peu puis disparût sans donner plus d'explication. elle le sèmerait dans les bois d'Hybridia puis irait trouver son calme dans ceux de Terra ensuite.

(Prochain post Arrow Hybridia. Post où tu veux ) Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesanges.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cour   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cour Bubonique du Frère Bassik aux Six Pustules, dit " le Purulent"
» Statuts de la Haute Cour de Justice
» De la Cour Martiale version 1.2
» La cour du voïvode
» La CSMAO, Cour-Suprême ou Basse-Cour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la guerre des anges :: Angelium :: Le Palais-
Sauter vers: